Search Site



COMMENT TOUT A COMMENCÉ

L'esthéticienne de formation Silvia Troska gère déjà son propre salon lorsqu'elle tombe lors d'un voyage aux États-Unis en 1982 sur les célèbres Nail Shops. Sa curiosité éveillée, elle entre dans l'une des boutiques. Elle découvre alors un concept qui n'existe pas encore en Allemagne sous cette forme : des ongles artificiels qui ne sont pas collés à l'ongle naturel, mais qui sont étalés sur l'ongle naturel au moyen d'un chablon, de poudres acryliques spéciales et de liquides. Le résultat est non seulement naturel, mais il est particulièrement adapté aux femmes dont les ongles sont courts et cassants. Silvia Troska transportée se laisse guider par son flair pour les tendances. Une nouvelle idée commerciale est née : elle veut importer le modelage des ongles des États-Unis en Allemagne. Avec la ténacité qui la caractérise, elle parvient à convaincre son mari d'adhérer à ce projet. Silvia Troska suit une formation sur place, emplit sa valise de l'équipement nécessaire et propose avec grand succès cette nouvelle technique dans sa parfumerie à Düsseldorf. Cette nouveauté en provenance des États-Unis fait sensation dans l'industrie des cosmétiques et auprès du public. Les clientes enthousiasmées répandent la nouvelle et de plus en plus d'esthéticiennes veulent vendre les produits de Silvia Troska dans leurs propres salons. La demande est si forte que Sylvia conclut un accord d'exclusivité avec une société américaine. Avec son mari elle met en place un commerce de gros et propose des formations pour les professionnels.

REDRESSER SA COURONNE ET CONTINUER

Alors que l'entreprise connait de plus en plus de succès, c'est la crise dans la vie privée. Le mariage de Silvia Troskas vole en éclats, marquant le début d'une longue et douloureuse lutte pour la gestion de la société commune et la garde des enfants. Silvia Troska perd sur les deux tableaux. Le tribunal estime qu'élever des enfants et mener une carrière ne sont pas compatibles. Son mari emporte tout ce qu'ils avaient construit ensemble tandis qu'elle se retrouve démunie. Mais il est hors de question d'abandonner. Plutôt que de se rendre au bureau d'aide sociale, elle préfère combattre pour se relever avec ses propres forces. En 1989 elle fonde sa propre société, alessandro GmbH Cosmetics, dont le siège est situé à Langenfeld. Un ami avocat lui prête le capital social de 50 000 DM. Lorsqu'elle se présente à la banque pour contracter un prêt afin de créer une société, on lui sourit avec condescendance. Une petite femme blonde dirigeant une entreprise de cosmétiques a peu de chances de convaincre des experts financiers chevronnés. Mais la femme du directeur de la banque connait les produits de qualité de Silvia Troska et prend sa défense. Finalement c'est la qualité qui convainc : le prêt est accordé et le premier pas vers l'indépendance est franchi.

INNOVATIONS ET TENDANCES TOUJOURS DANS LA LIGNE DE MIRE

Malgré le succès très positif du modelage des ongles, Silvia Troska n'est pas entièrement satisfaite. Parce que les ongles artificiels présentent un inconvénient majeur : ils attaquent fortement l'ongle naturel par les produits chimiques qu'ils contiennent. Le développement d'un plastique sans acide opère une percée. Silvia Troska s'assure les droits exclusifs, dépose le nom Soft Gel et révolutionne ainsi l'industrie cosmétique. Le premier produit alessandro est né. L'entreprise de Silvia Troska se développe, le nombre d'employés augmente, les premières filiales sont ouvertes à l'étranger et Silvia se fait un nom dans le monde de la beauté. La société de son mari a depuis longtemps fait faillite. En 1998, près de dix ans après la fondation de sa société, Silvia Troska reçoit le Prix Veuve Clicquot de la Femme entrepreneur de l'année. Entre temps elle emploie 61 employés, vend plus de 1 500 produits à plus de 5 500 clients dans 26 pays. Son succès et le fait que son entreprise évolue constamment en font une candidate émérite et un modèle pour les femmes, a estimé le jury. Silvia Troska est une pionnière dans le monde de la cosmétique des ongles et son entreprise est leader du marché en Europe. Mais la palette des produits alessandro ne comprend pas seulement un nombre incroyable de vernis colorés et de rouges à lèvres assortis. Au fil du temps, Silvia Troska a également développé différentes lignes de soins des mains et des pieds, ses propres parfums et même un équipement technique qui améliore le modelage des ongles. Tous les aspects des soins de beauté sont couverts par les produits alessandro. Ceux-ci comptent même une gamme d'aménagement pour salons de manucure. La qualité des nouveaux produits est confirmée de manière impressionnante par l'obtention à trois reprises du Professional Beauty Award. Afin de partager ses connaissances, Silvia Troska a fondé en 2004 l'alessandro Academy en tant que centre de formation pour stylistes ongulaires. Et ce programme de formation complet a fait ses preuves : aujourd'hui l'alessandro Academy est le plus grand centre de formation de stylistes ongulaires du monde entier. Silvia Troska est une femme qui ne s'arrête jamais. alessandro présente chaque année ses derniers produits à point nommé au salon Beauty International de Düsseldorf. De nombreux visages célèbres font déjà l'éloge de la marque, comme Birgit Schrowange, La Toya Jackson, Verona Pooth, Sonya Kraus et Pamela Anderson. L'an dernier alessandro a créé la surprise avec le développement de Striplac, un vernis à ongles qui tient particulièrement longtemps et peut être retiré d'une seule pièce et en toute simplicité de l'ongle naturel.

POUR L'AVENIR

Mais même la redoutable femme d'affaires Silvia Troska comprend en 2010 que le moment est venu de faire appel à une aide extérieure. L'expert en économie Lars Börgel entre chez alessandro et l'aide à surmonter avec brio les difficultés financières passagères. Pour renforcer encore ses chances sur le marché international, Silvia Troska et Lars Börgel décident d'affilier alessandro à un grand groupe international : depuis 2012, l'entreprise peut compter sur le soutien et l'expertise du prestigieux Zwilling Beauty Group. Le lien émotionnel puissant qui allie Silvia Troska à la marque alessandro ne constitue pas un frein à cette nouvelle étape. Et le succès est comme toujours au rendez-vous : Aujourd'hui les ventes d'alessandro se chiffrent en dizaines de millions, la société emploie plus de 200 employés et exporte dans plus de 50 pays différents. Avec ses nouveaux locaux aux Schwanenhöfe, l'entreprise a déménagé son siège social de Langenfeld au coeur du quartier de la mode à Düsseldorf. Silvia Troska n'a pas eu la vie facile pendant sa carrière professionnelle, elle a travaillé dur pour réussir. En tant que femme, elle doit lutter en permanence pour s'affirmer dans ce monde des affaires dominé par les hommes. Elle doit constamment faire ses preuves. Mais elle a une volonté de fer, de la discipline et de la persévérance. Son entreprise a bien survécu à la crise économique et Silvia Troska envisage l'avenir avec confiance. Son objectif : elle souhaite dépasser le cadre de l'Europe pour devenir la reine de la manucure dans le monde entier. Un combat passionnant en perspective.


1989
Silvia Troska fonde la société alessandro Cosmetics GmbH, dont le siège est à Langenfeld
1990
Soft Gel :
le premier système de gel UV au monde arrive sur le marché
(taccès aux produits)
1991
180 vernis colorés et l
eurs rouges à lèvre assortis :

la palette unique d'alessandro
1992
alessandro Club:
fondation d'un institut complet et certifié de stylisme ongulaire
1993
Charisma UV:
dépôt de brevet pour un appareil de durcissement à la lumière électrique, avec minuterie et compteur horaire
(accès aux produits)
1995
Pedix:
lancement de la première ligne cosmétique de soins des pieds au monde
(accès aux produits)
 
1996
Des célébrités accroissent la renommée de la marque :
la présentatrice RTL Birgit Schrowange réalise des publicités pour alessandro
1997
Professional Beauty Award:
le prestigieux prix du stylisme ongulaire et des soins ongulaires est remis
à alessandro
Traitement Thermo Lift :
Silvia Troska fait l'acquisition des droits de distribution à travers le monde du procédé anti-âge innovant
Traitement Atlantis Anti Spliss :
pour la première fois, il est possible de résoudre le problème des bouts d'ongle cassés à l'aide d'un procédé de soudage thermique.
1998
Silvia Troska reçoit le prix Veuve Cliquot de femme entrepreneur de l'année
alessandro reçoit pour la seconde fois le
Professional Beauty Award
Nail Control System :
le premier système de soin pour les ongles fait son entrée sur le marché
1999
alessandro et la Haute Couture :
de grandes maisons de mode telles que Dior et Dolce&Gabbana confient
le stylisme ongulaire de
leurs modèles à
alessandro
2000-2002
Un succès constant : alessandro se voit décerner pour la troisième fois le Professional Beauty Award
Hands!Up :
Hands!Up : introduction d'une ligne de soins des mains, qui pour la première fois prend en compte tous les types de peau
(taccès aux produitss)
Prix de Beauté ;:
le Cosmopolitan plébiscite la ligne de soins Hands!Up
2004
Uomo:
développement d'une ligne de soins complets pour les mains pour homme
 
2005
Nailbox :
obtention du brevet pour le premier appareil UV à intensité réglable destiné au modelage des ongles
Nail Spa :
le nouveau système de soins complet pour les ongles
(accès aux produits)
2006
Verona Pooth fait la promotion de l'ongle le plus cher du monde, serti de diamants
2007
alessandro girls :
le premier soin des mains pour les filles est présenté par la fille de Boris Becker, Anna
Great Lashes:
la nouvelle tendance d'extensions de cils, présentée par Chiara Ohoven
Nail Couture :
le pack complet pour les ongles, à faire soi-même
2008
Source :
le soin organique des mains, conçu exclusivement pour les salons, les spas et les hôtels
Stiletto :
la cosmétique des jambes et pieds sexy, présentée par Sonya Kraus
2009
Men Handcare:
Markus Schenkenberg fait la promotion de la nouvelle ligne de manucure pour homme
(accès aux produits)
2010
Dream Cream :
La Toya Jackson présente la crème de soin des mains la plus chère du monde, 100 ml pour 169 euros, dans un pot orné de cristaux Swarovskit
(accès aux produits)
 
2012
Jana Ina Zarella présente les toutes nouvelles tendances de l'été du stylisme ongulaire et du soin des mains
Zwilling Vente par alessandro International d'une participation majoritaire à la société Zwilling J.A. Henckels AG
2013
Striplac:
le premier vernis pouvant être facilement retiré de l'ongle, présenté par Pamela Anderson
(accès aux produits)
Déménagement de Langenfeld aux Schwanenhöfe à Düsseldorf
2014
Striplac mobile :
grâce à la Travel Lamp, la manucure Striplac peut à présent être emportée partout - présentée ici par Paris Hilton
(accès aux produits)